Sidra Cortina

"On le verse haut, très haut, et il remue dans le vers un brouillard doré; après il se brise et de l’écume naît une étoile; et après l’avoir bu et bien savouré un monde gai et optimiste se forge comme buveur, dans la mesure de son goût, un monde fait pour son emploi particulier, mais créé tout à fait par brève évolution cosmologique, qui commence lorsqu’on remue le cidre dans le verre, la nébuleuse, de la nébuleuse l’étoile et de l’étoile au monde; monde si plein d’optimisme, d’enthousiasme entreprenant que si tous les grands projets imaginés devant une bouteille de cidre se réalisaient, les Asturies seraient un vrai Eden et la rédemption plein du pommier obtenue, car si à cause de la pomme on a perdu le paradis, grâce au cidre on y retourne".

Valentín Andrés Álvarez